Les jeunes sont nombreux à connaitre des troubles de l’audition

Avec l’avènement de la technologie qui vous permet de profiter de votre musique sans déranger votre entourage, l’usage des casques audio est devenue monnaie courante. Ce qui me fait me demander si c’est vraiment étonnant de constater que la plupart des jeunes de moins de 30 ans ont des problèmes d’audition.

Je pense qu’il y a plus d’une raison en cause, et les études récentes montrent bien que le rapport des jeunes avec le son est en grande partie responsable de ce désastre. Faut-il pour autant bannir les écouteurs et autres casques de salon ? Je vous laisse vous faire votre propre idée en vous donnant les dernières infos que j’ai récoltées sur le sujet.

Un son trop fort

C’est notamment ce qui ressort en premier quand j’ai analysé le comportement des jeunes écoutant de la musique : le son est toujours trop fort, que ce soit avec ou sans casques. Ça confirme l’information selon laquelle les moins de 30 ans seraient nombreux à connaitre des troubles liés à l’audition.

Le pire dans cette histoire, c’est 1/10 d’entre eux avouent ne jamais réduire le son malgré les avertissements qui les harcèlent sur leurs écrans. Résultat : ¾ de ces jeunes adultes ont déjà subi des acouphènes. Ça passe des sifflements dans les oreilles à des bourdonnements plus ou moins importants.

Les jeunes inconscients des problèmes liés au son ?

Cette donnée m’a particulièrement marqué, car il s’est avéré que les jeunes entre 15 et 30 ans n’ont pas l’air de comprendre qu’ils n’auront aucune chance de changer d’oreilles comme ils changent de casques quand elles deviendront défectueuses.

Ça me pousse tout de même à me demander si on ne risque pas d’avoir plein de vieillards sourds dans tous les coins d’ici quelques années. À ce rythme, ce sera bien le cas, pourtant !

One Comment for “Les jeunes sont nombreux à connaitre des troubles de l’audition” One Comment for Les jeunes sont nombreux à connaitre des troubles de l’audition

  • Damien R dit :

    Je fais partie des personnes de moins de 30 ans qui souffrent d’acouphènes. J’ai pourtant bien essayé de me passer de ma musique, mais c’est comme une drogue et je n’arrive jamais à résister longtemps. Le nombre de casques morts au combat peut en témoigner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *