Notre guide sur les arts divinatoires

Posted on in Voyance
voyance audiotel

Les arts divinatoires nous aident à mieux vivre notre vie au quotidien. Les professionnels de la voyance utilisent ainsi un certain nombre d’outils spirituels leur permettant de réaliser des prédictions les plus justes possible.

Si vous souhaitez entrer en relation avec un spécialiste et que vous hésitez à franchir le pas, sachez que l’univers de la voyance ne s’apparente nullement à tous les préjugés que l’on peut entendre, notamment à travers les médias.

Au travers de cette publication, nous souhaitons vous en apprendre davantage sur l’histoire de cette discipline et ses nombreuses potentialités à votre service. De cette manière, vous découvrirez quel art divinatoire vous correspond le mieux en fonction de votre situation et de vos besoins.

L’histoire des arts divinatoires

En premier lieu, il convient de noter que le mot « divination » provient du latin divinare qui signifie littéralement « accomplir des choses divines ». La mantique, en revanche, renvoie à l’art du pronostic et à la divination en général du temps de la Grèce Antique. La distinction s’opère depuis Cicéron : la divination et la mantique deviennent ainsi deux disciplines renvoyant à l’art du pronostic, par l’entremise de moyens différents.

Les arts divinatoires remontent aux origines mêmes de l’humanité et l’aube des civilisations. On retrouve ainsi beaucoup de traces de pratiques spirituelles, d’une civilisation à l’autre et d’un continent à l’autre à travers l’histoire. On peut affirmer sans se tromper que les premières manifestations de cette discipline remontent à la préhistoire, plus précisément à l’Ère Mésopotamienne. On a retrouvé ainsi une quantité importante de preuves picturales, qui sont autant de témoignages d’un intérêt pour le monde spirituel. Pour obtenir une première trace écrite, il faut se rendre directement au temps de la Grèce Antique, à une époque où les croyances se fondaient sur l’existence d’un Panthéon qu’il convenait de prier régulièrement pour espérer obtenir des révélations. Parmi les dieux les plus connus ayant reçu le don de la prophétie figuraient Cassandre, Tirésias ou encore Clachas, devin grec qui apparaît dans les récits de la guerre de Troie.

En parallèle de ces préoccupations se développe au temps de la Grèce Antique une confrérie dont la renommée et l’influence continuent d’inspirer l’univers de la divination aujourd’hui : la Pythie de Delphes. Ce cercle, accueillant une prêtresse choisie avec soin par les Prêtres de Delphes, joua un rôle prépondérant dans la vie politique et religieuse de la cité. L’oracle délivré par la Pythie devait ensuite faire l’objet d’une interprétation par les membres du cercle.

Ainsi naquirent les origines de la voyance actuelle. Plus tard par la suite, les croyances de la Grèce Antique furent diffusées partout en Europe, et notamment à Rome qui donnera certaines personnalités précieuses à l’Histoire. Ainsi, le devin le plus connu du Ier siècle av. J.-C. fut Varron, qui opéra en son temps une classification des disciplines divinatoires selon les éléments naturels : la géomancie pour la Terre, l’hydromancie pour l’Eau, l’aéromancie pour l’Air et la pyromancie pour le Feu. Ces pratiques furent progressivement interdites avec l’arrivée du Christianisme. En l’an 341, l’empereur romain Constance II condamne alors les devins à la peine capitale.

Il semble néanmoins que l’usage d’objets dans la pratique de la divination n’arrive que bien plus tard. On pourra par exemple évoquer l’apparition de la cartomancie auprès des peuplades arabes et nomades dès le XVe siècle en Espagne. La célèbre boule de cristal, quant à elle, semble avoir fait son apparition durant la moitié du XIIIe siècle. Son usage était tout autant destiné à la prédiction et la prévoyance des évènements futurs.

pendule

Zoom sur la voyance

Comme nous venons de le voir plus haut, la voyance est une pratique qui remonte aux origines de l’humanité, et regroupe un certain nombre de disciplines et de pratiques qu’il convient de distinguer les unes des autres. On estime que le nombre de professionnels de la voyance dépasse les 50 000 rien que sur le territoire français, mais ce chiffre est à relativiser, car les données fluctuent grandement tant les pratiques sont nombreuses.

Ainsi depuis près de 2000 ans, les arts divinatoires se divisent en deux grandes familles : la voyance et la mantique. Dans le premier cas, la voyance utilise ce que l’on appelle des « moyens naturels » – autrement dit, les dons mis naturellement à la disposition de vos praticiens depuis toujours. Ces professionnels de la voyance n’ont aucunement besoin d’avoir recours à un support et se content le plus souvent de traduire les images en provenance de votre esprit, ou les énergies que vous dégagez lors de la consultation.

Ce faisant, votre interlocuteur privilégié n’est pas omniscient par nature, et aura besoin de votre appui lors d’une consultation de voyance : toute information essentielle que vous pourrez communiquer (comme votre âge, votre date de naissance ou votre signe astrologique) aidera grandement à dévoiler votre ascendant, ainsi que votre thème astral. L’objectif étant de réaliser des prédictions les plus authentiques possible. Ce faisant, toutes vos préoccupations les plus intimes sont passées au crible, dans un environnement sécurisant et en toute discrétion : faites-vous des cauchemars récurrents que vous souhaitez décoder ? Faites-vous face actuellement à une situation économique difficile, que vous n’osez pas aborder en famille ? Souhaitez-vous trouver des clés pour mieux vivre votre relation amoureuse au quotidien ? Pour toutes ces questions et pour bien d’autres encore, votre voyant peut vous apporter une réponse satisfaisante et vous permettre de donner un nouveau souffle à votre vie.

La consultation peut bien évidemment se réaliser dans un cabinet, même si cela n’est pas systématique. Désormais, de nouvelles pratiques se développent et connaissent un certain succès, avec de nombreux avantages à tout point de vue : c’est le cas notamment de l’audiotel que vous pouvez retrouver sur Cabinet-kld-voyance, qui vous permet de rester chez vous, dans un espace rassurant et sécurisé. De l’autre côté, votre interlocuteur n’a nullement besoin de vous voir physiquement pour vous apporter une aide, et utilisera d’autres ressources psychiques pour déterminer les différents possibles qui vous attendent, notamment sur le plan sentimental.

Si vous hésitez sur la conduite à tenir concernant ces nouvelles pratiques, dites-vous bien que la voyance par téléphone est une voyance de qualité au même titre qu’une consultation physique : le résultat sera le même dans un cas comme dans l’autre, ceci grâce aux dons innés de votre praticien.

Tout savoir sur la mantique

Comme nous avons eu l’occasion de le voir plus loin, la voyance et la mantique sont deux pratiques distinctes, mais qui se focalisent avant toute chose sur la révélation de ce qui est caché, et qui ne peut se trouver par des moyens naturels ou « rationnels ». En d’autres termes, la voyance et la mantique forment les deux branches de la divination, et de l’art de prévoir tous les possibles. La seule différence, c’est que la mantique est une discipline qui s’appuie avant tout sur des méthodes inductives ou analytiques, là où la voyance est davantage intuitive et spontanée.

Si le terme « divination » renvoie à « l’art d’accomplir des choses divines », la mantique désigne dans la Grèce antique l’art de la divination. Une subtilité qui permet de mieux mettre en relation le caractère spontané d’une discipline, et l’aspect plus rationnel d’une autre.

Les origines « historiques » de la Mantique ont surtout une origine biblique. L’Ancien Testament mentionne ainsi une loi d’inspiration hébraïque, interdisant formellement aux tribus d’Israël d’user de l’art divinatoire (Deutéronome 18.10-125). L’évocation détaillée de ces pratiques laisse alors supposer qu’elles étaient particulièrement répandues au sein de la population. Plus tard, en Grèce et à Rome, les haruspices interprétaient la volonté divine en lisant dans les entrailles des animaux. Des auteurs célèbres tels Cicéron se livreront ainsi à une critique complète et détaillée de ces pratiques – un travail qui permettra justement de faire émerger une nouvelle forme de conscience divinatoire.

Différentes formes de voyance vont alors voir le jour. En Europe et durant la période du Moyen-Age, les voyants vont commencer à s’intéresser de près aux astres, qui feront office de véritable support de la conscience. Les théories chrétiennes de l’époque estiment ainsi que les étoiles dissimulent des signes permettant, par le biais de savants calculs, de déterminer l’horoscope.

Parmi les objets les plus utilisés par les devins dans une optique « rationnelle » de la voyance, on pourrait mettre en avant le pendule. Loin d’être un instrument fantaisiste, le pendule a des origines très anciennes et remonte aux origines de la création de la discipline astronomique. C’est d’ailleurs le père de cette discipline, Galilée, qui inventa cet objet pour compléter ses observations du ciel. Le pendule devint ainsi un outil précieux dans le développement de l’horlogerie. Ainsi, les scientifiques sont parvenus à démontrer au fur et à mesure du temps que les radiations naturelles ont une incidence sur le pendule et ses oscillations. De là à imaginer que le pendule soit sensible aux radiations ou « émotions » émises par le corps humain, il n’y a qu’un pas que les professionnels de la voyance n’hésitent pas à franchir !

Comment choisir son art divinatoire ?

Comme vous pouvez le constater, il existe un certain nombre de disciplines ésotériques renvoyant à différentes écoles dans la pratique des arts divinatoires. Il vous revient, au final, de choisir un professionnel de la voyance qui utilise une méthode pouvant convenir à ce que vous recherchez, et à l’objet de votre demande. Ainsi, selon la question que vous vous posez sur votre avenir ou sur votre quotidien, vous aurez à vous rapprocher d’un professionnel de la divination ou de la mantique, qui aura recours à diverses techniques pour vous aider dans vos questionnements.

voyance qualite

Sachez par exemple que les cartes sont considérées comme des objets dotés d’un grand pouvoir de divination, apportant de fait des résultats d’une grande précision. Si vous recherchez des éclaircissements sur votre situation à un moment donné, le tarot pourra vous être d’un grand secours. Ainsi, n’hésitez jamais à consulter un tarologue pour toutes vos questions en relation avec un évènement familial, ou mariage ou pour déterminer avec précision votre avenir professionnel.

Le pendule est également un outil de divination fiable, apportant toujours des réponses précises sur de nombreux aspects de votre vie. Le pendule fonctionne la plupart du temps de manière binaire et apporte des réponses opposées (vrai / faux, oui / non), en tournant ainsi dans un sens ou dans l’autre. Étant donné que l’objet réagit avant toute chose aux énergies que vous véhiculez, il est important que vous fassiez le vide dans votre esprit et que vous vous montriez totalement réceptif à son pouvoir.

Nous venons de faire ensemble un premier tour de la pratique des arts divinatoires. Comme vous pouvez le voir, la divination est une préoccupation qui remonte aux origines mêmes de l’humanité, et qui continue de fasciner nombre d’observateurs attentifs et de particuliers, qui ne trouvent nulle part ailleurs les réponses les plus élémentaires à leurs questions. Si l’astrologie vous passionne ou que vous avez des questions en relation avec une pratique particulière, obtenez une consultation immédiate pour une voyance par téléphone et découvrez quels secrets se cachent derrière les signes du quotidien.