Comment choisir le bon casque de karting ?

Posted in Sport
Nos conseils pour une choix optimal de casque de karting

Le karting est un sport automobile et à ce titre, sa pratique est strictement encadrée. Le principal souci est d’assurer la sécurité des pilotes, ce qui implique naturellement le port de casque. Ce dernier doit répondre à un certain nombre d’exigences pour être efficace. Voici donc l’essentiel à retenir.

En quoi consiste le karting ?

Le karting ou kart racing est une discipline mécanique qui se pratique sur un circuit de 1 300 mètres à 2 300 mètres. Installé dans un véhicule monoplace à petite cylindrée qu’on appelle aussi racer, le pilote s’engage sur une succession de virages. Un kart de 125 cm3 dépourvu de boîte de vitesses développe une puissance moyenne de 15 ch à 35 cv. Au-delà de 125 cm3 et lorsque le racer est équipé d’une boîte de vitesses, la puissance est plus élevée, ce qui permet au pilote d’atteindre les 185 km/h. La montée d’adrénaline fait partie intégrante de l’expérience ! Et si vous pensiez le contraire, oui le karting est un sport qui fait maigrir !

Pourquoi faut-il porter un casque lors de cette discipline ?

Aucun sport automobile n’est dénué de risques. C’est pour cela que les pilotes portent une tenue spécifique composée d’une combinaison, de bottines et de gants, sans négliger les casques. Ces derniers doivent obligatoirement être fermés afin de garantir une protection optimale contre les chocs et les éventuels accidents. En aucun cas, les casques ne doivent être choisis au hasard. Ils doivent être suffisamment résistants pour s’adapter à la pratique (de loisir comme en compétition).

Il est également essentiel que le pilote bénéficie d’un confort optimal, ce qui concerne le champ de vision, le poids de sa protection et plus encore. Procurez-vous-en un facilement sur des boutiques en ligne spécialisées telle que Grand Prix Racewear, vous y trouverez tout-ce que vous souhaitez en matière de casque de karting.

Les différents types de casques au karting

Casques CMR

L’homologation CMR concerne les casques de karting dédiés aux juniors. Si la norme CMR 2007 est toujours valide, la CMR 2016 est la version la plus récente. Cette homologation prévoit une protection spécifiquement adaptée aux moins de 16 ans. Le casque est notamment plus léger afin de garantir un bon équilibre sécurité/confort. La visière et les mousses sont souvent amovibles pour faciliter l’entretien de l’accessoire. Des nettoyages réguliers s’imposent en effet pour optimiser la longévité du casque et assurer l’efficacité de la protection qu’elle apporte aux juniors, en particulier lors des compétitions.

Casques approuvés FIA/Snell

Les homologations FIA/SNELL sont plus strictes. En outre, les standards font généralement l’objet d’une durée de validité spécifique. Par exemple, les normes antérieures au SA2005 sont expirées. Elles sont désormais remplacées par les SAH2010 et K2010, en vigueur jusqu’au 31 décembre 2022. La FIA 8860-2004 conservera sa validité jusqu’au 31 décembre 2030. Quant au standard FIA 8860-2010, il n’est pas soumis à une date d’expiration. Au moment de l’achat, il est important de vérifier la norme de référence qui doit être apposée sur le casque intégral dédié au kart racing.

Quels sont les critères de sélection importants lors du choix ?

Le choix de la matière

A l’instar du motard, le pilote de kart bénéficie d’un vaste choix de matières. La fibre de verre est généralement la plus appréciée car elle permet de profiter d’une protection associant légèreté et robustesse. Cependant, certains modèles fabriqués en carbone offrent les mêmes avantages. Il est obligatoire que le casque soit intégral. Hors compétition, un modèle modulable qui couvre intégralement le crâne et le visage est autorisé. Indépendamment du choix des matières, il est toujours avantageux de miser sur des mousses détachables et lavables. Hygiène et bien-être seront alors optimisés.

Optez-vous pour un système de ventilation ?

Il n’est pas obligatoire d’avoir un système de ventilation mais il s’agit d’un atout considérable. Plusieurs entrées d’air sont présentes sur le casque, optimisant l’aération et la régulation de la température. Ce système est principalement conseillé pour faciliter les courses estivales et pour assurer un confort thermique lors de longues sessions. C’est encore mieux quand il est associé à un traitement antibuée appliqué à la visière : votre champ de vision reste net de la ligne de départ à la fin de votre parcours. Cette option peut être proposée sur un casque modulable ou intégral, selon vos préférences.

Un casque adapté à votre taille de tête

Confort et sécurité obligent, le casque doit être correctement ajusté. Munissez-vous d’un mètre ruban et mesurez votre tour de tête. Assurez-vous que le mètre passe au-dessus des oreilles et des sourcils. Si vous prévoyez le port d’une cagoule, enfilez-la avant de prendre les mesures. Utilisez ensuite le guide de tailles proposé par la marque de casques pour trouver le produit qui vous convient. Précisons que dans un premier temps, vous pourrez vous sentir légèrement à l’étroit. Rassurez-vous, les mousses vont se détendre jusqu’à vous assurer l’ajustement nécessaire. Il est donc conseillé d’acheter votre casque bien avant une compétition.

Le pilote automobile, comme le motard, requiert des équipements de protection fiables. Les casques et gants doivent être parfaitement ajustés et répondre à des standards réglementaires stricts. L’option antibuée et le système d’aération sont des bonus. Ne négligez pas le look qui peut s’adapter à vos goûts personnels.

No Comments for “Comment choisir le bon casque de karting ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *